Un peu plus de saturation ? No problem.

Un petit kit DIY très bien pensé ! Le colour palette est un module au format 500, permettant d’insérer 3 unités de distorsion différentes, à utiliser avec parcimonie ou violence… D’autres sont prévus, mais pour ce premier, je suis allé du plus subtil au plus destructeur !

Un module à lampe pentode, pour un enrichissement harmonique subtil mais efficace…

Un module à transformateur Cinemag, pouvant aller d’un léger adoucissement des transitoires, couplé à une légère saturation des basses fréquences à une distorsion bien plus marquée, sans jamais être agressive.

Un module nommé optical disrupter, là, à des réglages extrêmes, on est dans une destruction assez violente du signal. Intéressant seul, mais surtout en traitement parallèle… A des réglages moins abusifs, il se situe entre un compresseur et une saturation particulière, notamment dans le grave. Je vais peut-être moins m’en servir, mais suis convaincu que ce sera parfait de temps en temps !

 

Publicités
Cette entrée a été publiée dans DIY. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s